• Spécialiste en recrutement de commerciaux, managers commerciaux et consultants

SOYEZ ACTEURS DE VOTRE VIE PROFESSIONNELLE

Nous avons tous entendu ce leitmotiv de la part de DRHs, de chefs d’entreprise, de consultants. Est-il justifié ? Est-il d’ailleurs possible ?

Personnellement, je le pense !

Partons d’abord de ce constat : le monde du travail a considérablement évolué depuis quelques années.

Pendant longtemps les salariés entraient dans une entreprise, y restaient de nombreuses années, parfois une vie entière. Ils essayaient d’y évoluer en espérant qu’on leur fasse des propositions.

Cela n’est désormais plus possible. Le monde de l’entreprise bouge à une très grande vitesse en raison notamment des nouvelles technologies. Les chefs d’entreprises sont amenés à remettre en cause en permanence leur business model, changer leurs organisations voire abandonner certaines activités pour en développer d’autres.

Comment dans ce monde qui bouge, un salarié pourrait-il rester immobile ? Lors d’une récente conférence Aude de Thuin, fondatrice du Womens Forum annonçait qu’une personne qui démarre dans la vie connaîtrait 14 jobs.

Les salariés ne doivent pas s’illusionner. Ce ne sont pas les entreprises qui pourront à elles seules, les rendre employables tout au long de leur vie. Ils doivent prendre en main leur destin professionnel. Comment faire ? Je ne serai surement pas exhaustif mais voici cependant quelques conseils.

- Penser à son avenir professionnel, se projeter à ¾ ans. Il n’est plus raisonnable aujourd’hui de rester 5 ans dans une même fonction sans la moindre évolution. Si l’entreprise dans laquelle vous êtes ne vous le permet pas alors il faut songer à la quitter.

- Développer en permanence ses compétences. Pour cela, réfléchir à ses points d’amélioration mais aussi à ses points forts. C’est peut-être ces derniers qu’il faut songer à développer. L’entretien annuel et aujourd’hui l’entretien professionnel sont des moments « officiels » pour en faire part à son manager, donc à l’entreprise. Il ne faut pas non plus hésiter à consulter les personnes RH de l’entreprise. Pour développer ses compétences, il n’y a pas que la formation dite « présentielle ». On peut prendre de nouvelles missions, même temporairement, on peut aussi se former par des modules e-learning et aussi par les Moocs. N’hésitez- pas à être force de proposition au sein de votre entreprise.

- Faire preuve d’initiative et de nouveauté dans son travail. C’est un moyen de se développer. Et en plus cela correspond à un réel besoin des entreprises.

Enfin, si vous vous ennuyez dans ce que vous faites, si vous allez au travail à reculons, changez, bougez, n’attendez pas !

 

Par Philippe Guyard

Les derniers articles

  • Prendre son temps… pour quitter une entreprise

    Il y a 1 an

    Il m’arrive assez souvent de rencontrer des candidats pour lesquels je me demande si la décision de quitter leur employeur était bien justifiée, en tout cas mûrement réfléchie. Il s’agit certes d’un acte tout à fait individuel qui engage pleinement à la fois la liberté et la responsabilité de celui ou celle qui l’exerce. Il est à ce titre tout à fait respectable. Mais, la décision a-t-elle été vraiment prise en toute connaissance de cause ? Il me semble que parfois, un temps de réflexion supplémentaire aurait pu être nécessaire. Voici 3 exemples parmi les situations que j’ai le plus souvent rencontrées :

  • Soyez acteurs de votre vie professionnelle

    Il y a 1 an

    Pendant longtemps les salariés entraient dans une entreprise, y restaient de nombreuses années, parfois une vie entière. Ils essayaient d’y évoluer en espérant qu’on leur fasse des propositions. Cela n’est désormais plus possible. Le monde de l’entreprise bouge à une très grande vitesse en raison notamment des nouvelles technologies. Les salariés ne doivent pas s’illusionner. Ce ne sont pas les entreprises qui pourront à elles seules, les rendre employables tout au long de leur vie. Ils doivent prendre en main leur destin professionnel. Comment faire ?